Guest User

Transcription vidéo Montrez-nous le virus ! Ricardo Maarman discours [VOSTFR]

a guest
Jun 30th, 2021
128
Never
Not a member of Pastebin yet? Sign Up, it unlocks many cool features!
  1. Afrique du Sud : trop c'est trop. Pendant combien de temps allez-vous continuer à avoir une confiance aveugle dans ce gouvernement, un gouvernement qui vous a trahi tant de fois par le passé, qui vous a menti tant de fois par le passé. Il vous a volé de nombreuses fois dans le passé. Ils vous ont trahis de nombreuses fois par le passé. Pendant combien de temps l'Afrique du Sud va-t-elle garder une foi aveugle et une obéissance aveugle et souffrir en silence ? Je ne fais pas confiance à ce gouvernement. Je ne fais pas confiance à Ramaphosa et c'est pourquoi je l'ai traîné en justice le 27 mai devant la Haute Cour de Western Cape. Et j'ai posé une question très simple au président. J'ai dit, montrez-nous le virus.
  2.  
  3. Et le président, par l'intermédiaire de ses avocats, a dit au tribunal : "Je ne veux pas vous montrer le virus" et le tribunal a décidé qu'ils n'étaient pas obligés de nous montrer le virus. C'est une parodie de justice, mais c'est une parodie qui s'est produite parce que malheureusement la justice n'est pas aveugle. La cour m'a trouvé sans importance et la cour a pensé que j'étais seul.
  4. Et c'est pourquoi ils font cette parodie de justice. Maintenant, qu'est-ce que cela signifie ? Cela signifie que le virus qu'ils ont prétendu exister, ils n'en ont aucune preuve. C'est un mensonge. Il n'y a pas de virus, et c'est une pandémie sans virus. Maintenant, il y a beaucoup d'entre vous qui diraient que, non, mais il y a des preuves, ils ont donné des preuves.
  5.  
  6. Malheureusement, ils vous ont menti. Ils ont implanté en vous une fausse logique. Je m'explique, beaucoup d'entre vous diront non, il y a la preuve d'un virus, parce-que les gens meurent. Malheureusement, les gens meurent depuis toujours et les gens meurent pour de nombreuses raisons. Nous devons enquêter sur la cause des décès pour savoir de quoi les gens meurent.
  7.  
  8. Nous ne pouvons pas simplement supposer qu'ils meurent d'un virus particulier lorsqu'ils meurent. La mort n'est donc pas une preuve de l'existence d'un virus. Certaines personnes diraient, mais il y a quelque chose qui rend les gens malades. Eh bien, les gens tombent malades depuis le début de l'humanité. Et il y a beaucoup de choses qui rendent les gens malades.
  9. Là encore, nous devons enquêter pour trouver la cause de la maladie. C'est une fausse hypothèse et une fausse logique de dire que la maladie est la preuve d'un virus. Afrique du Sud, la seule preuve du virus est le virus lui-même. Tout le reste est un mensonge. Maintenant, ce que je vous dis ici aujourd'hui, c'est que toutes les difficultés et les souffrances que vous avez dû endurer à cause du confinement ont toutes été basées sur un mensonge, un très, très gros mensonge.
  10. C'est en partie la raison pour laquelle vous n'êtes probablement pas au courant du procès que j'ai eu le 27 mai, parce qu'ils essaient de couvrir cet incroyable mensonge qu'ils vous ont raconté. Vous avez vécu dans la peur, vous avez perdu votre emploi, vous n'avez pas pu faire des adieux affectueux et dignes à vos chers disparus.
  11. Vous n'avez pas été en mesure d'aller dans vos églises et vos mosquées et d'adorer Dieu en congrégation, tout cela sur la base d'un mensonge. Et maintenant ils vous imposent le vaccin. Ils veulent que tout le monde soit vacciné sur la base de ce mensonge parce qu'ils veulent vous vacciner contre un virus dont ils n'ont aucune preuve qu'il existe.
  12. Ils vous disent maintenant qu'il y a des fuites d'emails, des emails de Fauci, et que c'est la preuve que le virus vient de Wuhan. La seule chose que les fuites d'emails prouvent, c'est que des emails ont été divulgués. La seule preuve de l'existence du virus est de montrer le virus lui-même. S'ils ne peuvent pas le faire, alors cela signifie qu'ils vous mentent.
  13.  
  14. Vous avez été escroqué. Maintenant la question que vous pourriez me poser est pourquoi font-ils cela ? Eh bien, parce qu'ils sont en train de capturer le pays. Ce que vous voyez devant vous, c'est la capture de l'Afrique du Sud qui a lieu. C'est une capture qui se fait par infiltration en utilisant des fonctionnaires du gouvernement tels que Ramaphosa pour trahir ce pays.
  15.  
  16. Dans ce cas, le confinement n'aurait pas eu lieu si Ramaphosa, en tant que président de l'État, n'avait pas eu le pouvoir de déclarer un confinement. Il a dû le déclarer, et donc en déclarant le confinement, Ramaphosa a ouvert les portes de ce pays à l'ennemi pour qu'il se précipite et prenne le contrôle de ce pays, il nous a vendu à l'OMS, à Bill Gates et aux Nations Unies en déclarant ce confinement.
  17.  
  18. Ce confinement n'aurait pas continué, si le Parlement n'avait pas joué son rôle en approuvant et en confirmant ce confinement, même en silence. Le Parlement a encore démontré que sa peur de Ramaphosa, de son argent et de ses maîtres est bien plus grande que l'amour qu'il porte au peuple d'Afrique du Sud. C'est pourquoi ils ont joué un rôle très crucial dans l'ouverture des portes pour que l'Afrique du Sud puisse être infiltrée et prise par une conquête silencieuse, c'est la capture.
  19.  
  20. Ce confinement, cette infiltration et cette capture n'auraient pas eu lieu si la banque de réserve sud-africaine n'avait pas joué son rôle dans le financement de cette prise de pouvoir. Avec leurs partenaires, le FMI et la BRI.
  21. Vous voyez, chacune de ces trois entités dans ce pays a un pouvoir incroyable sur ce pays, et elles ont chacune joué leur rôle pour assurer la prise de contrôle silencieuse, la capture silencieuse de notre pays bien-aimé. Le pire, c'est que la banque de réserve sud-africaine n'appartient même pas au peuple d'Afrique du Sud.
  22.  
  23. Même si elle a un monopole total sur l'argent et le crédit de ce pays, ils ne nous appartiennent pas. Afrique du Sud, tout ce confinement et le virus qu'ils invoquent, n'est qu'une grande arnaque pour infiltrer et capturer ce pays. Et je suis sûr qu'au fond de votre cœur, vous savez que vous entendez la vérité en ce moment. Beaucoup de gens ont peur de le dire, mais je vais le dire parce que j'ai placé ma confiance en Dieu.
  24.  
  25. Regardez autour de vous, vous savez que les ressources naturelles de ce pays ne nous profitent pas. Vous savez que le parlement ne nous représente pas. Vous savez que Cyril Ramaphosa, le président de ce pays, ne nous sert pas. Et vous savez que la banque de réserve de ce pays n'appartient pas au peuple de ce pays.
  26.  
  27. Ces entités jouent toutes leur rôle en ouvrant les portes pour que l'ennemi s'y engouffre. En jouant, elles jouent ce rôle de loups déguisés en agneaux. Prétendant être avec nous, prétendant tout faire en notre faveur. Pendant ce temps, ils ne font que nous poignarder dans le dos. Maintenant, Afrique du Sud, je veux vous donner un avertissement.
  28. Je vous préviens que si vous continuez à accorder une foi aveugle et une obéissance sans réserve à ces gens, ils vous trahiront, ils continueront à vous trahir et ils vous mèneront à votre destruction et à votre mort. Afrique du Sud, si vous continuez à laisser vos différences vous séparer et de vous diviser, vous serez faibles et vous serez une cible facile pour cette infiltration et cette prise de pouvoir.
  29.  
  30. Afrique du Sud, si vous continuez à vous taire, alors que vous êtes censés vous exprimer pour la justice, ils ne vous écouteront jamais et vous ne trouverez jamais la justice. Afrique du Sud, si vous continuez à rester à genoux et à ne jamais vous lever pour vos propres droits et pour la justice, ils ne vous estimeront jamais, et ils ne vous respecteront jamais.
  31.  
  32. Maintenant, j'ai de bonnes nouvelles pour vous aussi, l'Afrique du Sud. D'ici quelques semaines, je m'adresserai à la Cour constitutionnelle d'Afrique du Sud, et je dirai à la Cour que vous avez le devoir de protéger ce pays. Vous avez le devoir de vous assurer que la justice est rendue en Afrique du Sud. Et je me tourne maintenant vers vous pour vous dire que mon pays a été capturé.
  33.  
  34. Mon pays a été infiltré et ceux qui occupent de hautes fonctions, Ramaphosa, le parlement et la banque de réserve sud-africaine, ont aidé et encouragé l'ennemi. Ils ont ouvert les portes de l'Afrique du Sud pour que l'ennemi puisse s'y faufiler, dans sa tentative de conquête silencieuse. Mais je les ai découverts et j'alerte maintenant la cour.
  35. Et ma preuve, ma preuve est qu'ils n'ont aucune preuve du virus. Ils mentent, ils mènent une pandémie sans virus, et c'est la capture de l'État. Je montre à la cour qu'il y a de nombreux conflits d'intérêts qui existent, entre Bill Gates et les personnes qui conseillent Ramaphosa, et même Ramaphosa lui-même. Il existe de nombreux conflits d'intérêts au sein de la banque de réserve sud-africaine et du FMI, et ils sont de mèche pour renverser les finances de ce pays et en prendre le contrôle dans leur conquête silencieuse.
  36.  
  37. Je suis la preuve que le Parlement n'a jamais rempli son devoir, celui de tenir Ramaphosa pour responsable et de protéger son peuple. Ils n'ont jamais organisé un seul débat pour remettre en question ce qui se passe ici, jamais. Pas un seul des 400 membres du parlement qui gagnent de très gros salaires pour protéger ce pays. Pas un seul d'entre eux n'a dit, Ramaphosa, montre-nous le virus, pas un seul d'entre eux. Et donc j'ai présenté mon cas devant la cour, et j'ai dit, Dieu, j'ai un cas encore plus fort que celui que Thuli Madonsela vous a présenté. Et vous avez donné à Thuli Madonsela une commission d'enquête. Je dis que le peuple d'Afrique du Sud a le droit à un référendum et que la cour a le pouvoir de le lui donner.
  38.  
  39. Et le peuple, il est maintenant temps pour le peuple d'avoir son mot à dire, ça suffit. Si c'est une démocratie, alors il n'y a rien de mal à ce que le peuple ait son mot à dire. Si l'Afrique du Sud appartient à tous ceux qui y vivent, alors laissez le peuple s'exprimer. Si Ramaphosa est un serviteur du peuple, alors il ne devrait avoir aucun problème à écouter ce que le peuple a à dire.
  40.  
  41. Alors laissez le peuple avoir un référendum. C'est le dossier que je présenterai à la cour dans quelques semaines. Et je dis, Afrique du Sud, si vous vous tenez avec moi, ils sauront que je ne suis pas seul et que cela ne peut être ignoré et ils doivent vous rendre justice, et ensuite vous aurez votre référendum. Si je suis seul, ils auront le courage de m'ignorer, ils auront le courage de faire le mal parce qu'ils penseront qu’ils opèrent dans l'obscurité et que personne ne regarde. Et c'est dans l'obscurité que les gens font le mal et le méfait.
  42.  
  43. Afrique du Sud, je vous annonce la bonne nouvelle que Dieu est indulgent et miséricordieux. Donc si vous arrêtez de faire confiance à Ramaphosa et commencez à faire confiance à Dieu, Dieu vous aidera, et vous aurez votre justice. Si vous mettez de côté vos petites différences et que vous vous rassemblez et restez unis, et si vous élevez votre voix pour la justice, je vous assure que les murs de Jéricho s'écrouleront et Dieu verra que vous méritez son aide et il vous aidera. Afrique du Sud, je vous promets que si vous faites cela, d'une manière ou d'une autre, la justice sera faite sur la terre comme au ciel. Merci.
RAW Paste Data