daily pastebin goal
61%
SHARE
TWEET

Untitled

a guest Aug 10th, 2018 84 Never
Not a member of Pastebin yet? Sign Up, it unlocks many cool features!
  1. Bien le bonjour chers collègues,
  2.  
  3. J'ai, dernièrement, eu une conversation tout à fait intéressante avec
  4. l'une de vos membres et je l'en remercie.
  5.  
  6. Je voudrais vous faire part à la fois de quelques questions, de quelques
  7. réflexions ainsi de quelques griefs et reproches.
  8.  
  9. Premièrement, pour commencer, l'une de vos (éminente) membres est allée
  10. dire à ses amis, il y a plusieurs mois de cela, que je l'avais "harcelée",
  11. alors que c'est totalement faux. Elle a aussi *apparemment* affabulé et
  12. menti à propos de moi. Et j'ai entendu la membre – que je trouve
  13. sympathique et contre qui je n’ai rien personnellement - en question de
  14. FRAAP (excusez-moi mais je trouve le nom ridicule – vous n’avez pas
  15. demandé mon avis mais je le donne quand même), avec qui j'ai finalement pu
  16. discuter il y a quelques jours, dire à l'un de ses amis que j'avais «
  17. harcelé » son amie.
  18.  
  19. Une réponse adéquate doit s'imposer à ce genre de propos et à ce genre de
  20. diffamations. Et il faut y mettre un terme. Et nous allons faire ça
  21. maintenant et tout de suite, en attendant votre prochaine réunion, que
  22. l'on puisse en parler de vive voix.
  23.  
  24. Tout d'abord, j'ai fait remarquer à votre membre avec qui j'ai eu ensuite
  25. le plaisir d'échanger qu'elle n'avait en aucun cas le droit de dire que
  26. j'ai "harcelé" qui que ce soit, dans la cour, en public, ni même en privé.
  27.  
  28. Je rappelle, pour la petite histoire, qu'il n'y a jamais eu *aucune*
  29. accusation de "harcèlement" à mon encontre, d'aucune sorte, ni
  30. administrative, ni juridique. Et pour cause. On est dans un Etat de droit.
  31. Etre "féministe" ne donne en aucun cas le droit d'accuser de tout et
  32. n'importe quoi, n'importe comment et comme bon vous semble. Et l'air du
  33. temps ne vous donnera en aucun cas une "présomption de sincérité et de
  34. vérité", simplement parce que vous pouvez être majoritairement blanches
  35. (et la blancheur n'est pas une couleur de peau, lisez "How the Irish
  36. became White" et Elsa Dorlin, "La Matrice de la race"), donc détentrices
  37. d'un pouvoir symbolique et politique, que vous êtes effrayées par les
  38. Arabes car (trop) habituées aux mecs blancs ou assimilés et à leur
  39. manières d'être, de parler, d'agir et de sentir (Cf. la définition du fait
  40. social de Durkheim...). Il y a une définition légale du "harcèlement" et
  41. des limites à son utilisation.
  42.  
  43. Je vous interdis d'utiliser le mot "harcèlement" à tort et à travers,
  44. allègrement et à tour de bras. Vous n'en avez pas le droit. J'ai
  45. l'impression que ça vous procure un petit plaisir mesquin. Je sais tout à
  46. fait que se faire réellement harceler n'est pas une partie de plaisir.
  47. Mais là on ne parle pas de harcèlement mais d'autre chose. Ce n'est pas
  48. parce que quelqu'un ne vous plaît pas, qu'il vous dérange ou vous
  49. importune, vous incommode ou vous mets mal à l'aise que c'est un
  50. "harceleur". Et même quelqu'un que vous trouvez, dans votre discours de
  51. djeuns en quête de perpétuelle cool-attitude, en quête de perpétuel
  52. conformisme, de légèreté détachée de jeunes bobos à la jeunesse dorée,
  53. même quelqu’un que vous trouvez lourd ou relou ou je ne sais quoi, ce
  54. n’est pas un harceleur. Cela n'a juste RIEN à voir. Et c'est du gros
  55. amalgame. Comme penser qu'un musulman qui prie dans la rue - ce qui peut
  56. être dérangeant - est un futur terroriste ou un futur promoteur de la «
  57. charia ».
  58. (Juste entre nous, vous faîtes pas des soirées pour vous compter et vous
  59. comparer combien de "harceleurs" vous avez chacunes, pour savoir qui sera
  60. la prochaine présidente et la super-féministe ?)
  61.  
  62. Je me suis rendu compte, ensuite, en parlant avec votre membre, qui a
  63. toute ma sympathie, qu'elle ne savait RIEN de l'histoire en question. Et
  64. elle a eu le culot de dire "il a harcelé B**** " sans savoir UN SEUL MOT
  65. de l'histoire. Vraiment, il faut être habituée à être ultra-privilégiée et
  66. se sentir détenir tous les pouvoirs, pour user et abuser de la diffamation
  67. et de la calomnie de ce type. Il faut que cela cesse immédiatement.
  68. Plusieurs choses. La diffamation et la calomnie sont punies par la loi,
  69. tout d’abord.
  70.  
  71. Porter atteinte à ma dignité et à ma réputation est non seulement bas,
  72. méprisable, mesquin et ultra-violent, mais c'est aussi d'une incroyable
  73. lâcheté, surtout dans une Ecole où la présence d'un mec comme moi est
  74. déjà, en soi et pour-soi, un miracle ontico-ontologique, surtout dans une
  75. Ecole ultra-violente et ulra-excluante pour les mecs comme moi, où je suis
  76. minoritaire car minoritaire (au sens de appartenant à une minorité raciale
  77. et surtout socio-économique et politique), où je n'ai pas mon bloc et mes
  78. frères et compagnons « d'armes », surtout dans ce contexte. Vous ne vous
  79. rendez pas compte que c’est vous qui avez du pouvoir économique, social,
  80. politique et symbolique sur moi – et c’est sans doute pour cela aussi que
  81. je vous désire ; c’est un fait social. Vous ne vous rendez pas compte que
  82. le patriarcat blanc, je le subis plus que vous. Vous ne vous rendez pas
  83. compte que pour pouvoir parler de harcèlement, il faut qu’il y ait un
  84. caractère de pouvoir, de domination, de contrainte et/ou de menace, et de
  85. répétition avec refus, ou l’imposition hors-contexte approprié – mais on
  86. ne sait pas vraiment quel est le contexte approprié - de propos
  87. ouvertement sexuels à une personne inconnue n’ayant rien demandé. Hors le
  88. pouvoir c’est vous qui l’avez, d’abord en tant que blanches. C’est vous
  89. qui me dominez, dans une certaine mesure. Mais peu importe.
  90.  
  91. Vous n'auriez pas eu autant de pouvoir ni autant le loisir de me chier
  92. dessus et de prendre plaisir à me diffamer sans rien savoir de l'histoire
  93. en question, à m'humilier à et m'écraser si c'était nous qui gouvernions
  94. ce pays, ou tout simplement si j'avais mes frères et sœurs avec moi. Vous
  95. êtes lâches et vous vous dites "féministes" et "gauchistes"
  96. hahaahahahahahaha.... Awwddiiii... ya satir... C'est vrai que vous êtes
  97. teeeellement dominées et violentées et discriminées. Incroyable. Vous
  98. voulez en plus de vos privilèges avoir "militante féministe" sur votre CV,
  99. à côté de Normale Sup ?? Ca fait chic, sexy et radical ? Hum.
  100.  
  101. Donc, je disais. D'abord, souvenez-vous de ce que disait Dostoïevski - et
  102. Mahomet - à propos des rumeurs et des ragots : inventés par des gens
  103. jaloux ou en colère, propagés par des gens mesquins et écoutés par des
  104. gens stupides. Et par simple réflexe, avant de diffamer quelqu'un ou de
  105. croire un ragot, prenez la peine d'aller vérifier l'information, de parler
  106. aux deux personnes en question, d'avoir les deux "versions" des faits, les
  107. interprétations, les enjeux, les tenants et les aboutissants, avant de
  108. vous faire votre propre avis sur la question.
  109.  
  110. Car c'est très très facile de trouver des "méchants" et des boucs
  111. émissaires. Si c'est ça le féminisme, alors oui, je suis radicalement
  112. anti-féministe.
  113.  
  114. Qu'on se comprenne bien, je suis pour le droit à l'avortement, pour le
  115. remboursement de la pilule, pour l'utilisation de contraceptifs masculins,
  116. pour l'égalité salariale et l'égalité des droits, mais aussi pour que les
  117. femmes soient représentées par des femmes et non par des hommes qui
  118. parlent en leur nom, pour briser les plafonds de verre et pour libérer les
  119. femmes de la dépendance économique des hommes. Mais le féminisme des
  120. bourgeoises/petites-bourgeoises ce n'est pas ça.
  121.  
  122. Le radicalisme chic de la bourgeoisie moderne ce n'est pas ça. Le
  123. "pourquoi tu oses me parler", "pourquoi tu oses me regarder", le féminisme
  124. que vous défendez, avec la posture de blanches effarouchées que vous
  125. adoptez en m'accusant de "harcèlement" derrière mon dos, a un usage
  126. politique, social et surtout normatif qui consiste à jouer le rôle d'une
  127. barrière à l'entrée pour tous les Outsiders, pour tous les contestataires,
  128. concurrents roturiers de basse extraction, qui ne sont pas prêts à courber
  129. l'échine, qui n'entendent pas se taire, ni se faire former, ni se faire
  130. civiliser, ni se faire éduquer, ni respecter l'entre-soi et la
  131. reproduction biologique et matérielle des classes dominantes et des
  132. privilégiés, ce que vous faîtes sert simplement à essayer de dissuader et
  133. décourager toute personne modifiant les règles du jeu et contestant à la
  134. fois le monopole du discours critique, mais aussi et surtout le monopole
  135. du discours tout court.
  136.  
  137. Voilà ce que vous faîtes quand vous m'accusez lâchement et bassement, dans
  138. mon dos, sans avoir le courage de me parler et de m'écouter d'abord, et ça
  139. se dit "féministe".... !!! Bien évidemment que vous n'avez rien de
  140. féministes, et vos ancêtres féministes auraient honte de la manière dont
  141. vous vous comportez avec quelqu'un comme moi.
  142.  
  143. Au lieu de chercher des boucs émissaires et des "méchants" à bannir et à
  144. punir, à diffamer et à humilier, pourquoi pas à mettre en quarantaine et à
  145. exterminer, est-ce que vous avez déjà eu l'idée d'aller leur parler et de
  146. les écouter, sans approuver ni condamner, sans joie ni tristesse, pour
  147. essayer avant tout, de manière raisonné et rationnelle, de... comprendre ?
  148. On pourrait attendre au moins ça de gens à l'ENS ? Au lieu d'activer des
  149. réflexes bestiaux et communautaristes du type " allez nous tous les
  150. blanches dérangées et bousculées dans notre douce reproduction biologique
  151. et matérielle " et "avec nous nos mecs blancs qui eux sont comme il faut"
  152. contre le méchant Outsider qui se comporte pas comme il faut et qui est un
  153. peu frivole et franchement se permet de nous aborder et de nous parler,
  154. même ! Summum de l'insolence !
  155.  
  156. Eh bien, il se trouve que je vais continuer à être insolent. Mon Visage,
  157. au sens lévinassien du terme, ne disparaîtra pas de l'ENS et vous allez
  158. encore me supporter pour un ou deux ans, voire plus. Voir pour l’éternité.
  159. (Cf. « L’œil de dieu » sur Caïen, de V.Hugo). J’irai vous « harceler »
  160. jusqu’à la tombe hahaha… A la vôtre. Mais, hé, hey… (tout bas). Je vous
  161. aime quand même, je le jure. Et la membre en question, qui ne supportait
  162. pas de s’assoir à côté de moi à la bibliothèque, eh bien…je…je. Oublions.
  163.  
  164. Maintenant, quelques questions sérieuses, et je m'adresse d'abord aux
  165. féministes de sexe féminin :
  166.  
  167. 1/ A propos du corps et de la corporéité. Croyez-vous que le Corps et
  168. l'Esprit soient deux réalités différentes, séparées, avec en plus une
  169. hiérarchie entre avec l'Esprit/l’Âme en haut et le Corps/le Cul en bas ?
  170.  
  171. 2/ A propos de l'objectivation et de la réification. Je veux bien que vous
  172. m'expliquiez pourquoi vous *semblez* penser et sous-entendre que dire à
  173. une fille dans une conversation qu'on la trouve belle/charmante (ou qu'on
  174. lui écrive de la poésie - alors qu'elle a demandé à lire mon travail
  175. d'écrivain) serait dégradant ou irrespectueux ? Vous pensez que nous ne
  176. sommes pas un corps et que tout ce qui touche au corps est bas, sale,
  177. répugnant et rabaissant ? (Et je ne vous parle pas du fait d'aller dire
  178. dans la rue à une inconnue "je te trouve bonne je voudrais te baiser" qui
  179. est là clairement du harcèlement sexuel). Je vous parle de la
  180. considération morale générale de "quelqu'un qui parle ou évoque la beauté
  181. du corps féminin serait machiste, méchant, harceleur ou je ne sais quoi
  182. d'affreux".
  183.  
  184. Vous me direz on ne veut pas être considérées comme des objets
  185. esthétiques. Ah bon ? Lorsque vous vous habillez, que vous vous lavez et
  186. que vous vous maquillez, vous ne pensez pas au regard de l'Autre ? Ne
  187. savez-vous pas que nous SOMMES, hommes et femmes compris, des objets de
  188. perception les uns pour les autres, des objets de rituels et de
  189. ritualisation, des objets de désirs ou de révulsion, etc ?
  190. Ou bien vous n'aimez être "draguées" ou approchées que d'une certaine
  191. manière, par un certain type de personnes ? Je voudrais souligner que
  192. personnellement, je refuse la « drague », voilà pourquoi, entre autres
  193. raisons, je suis tout à fait direct, spontané et sincère, car je refuse de
  194. me soumettre aux conventions sociales de la « drague » qui exige
  195. l’hypocrisie et le détachement du bourgeois.
  196.  
  197. Mais sinon, si vous êtes « réservées vip », à ce moment-là dites le
  198. clairement et affichez-le : notre amour et nous-mêmes sommes réservées à
  199. ceux qui savent se comporter conformément à notre groupe social d'origine,
  200. d'appartenance et/ou de référence. Comme au Maroc, une bourgeoise signifie
  201. toujours très clairement que si jamais elle se fait approcher par un mec
  202. du peuple, par un gueux, elle peut le frapper ou le faire frapper,
  203. l'accuser de harcèlement ou de viol et le faire enfermer parce que papa ou
  204. tonton ou chéri a des contacts et le bras long au commissariat. C'est
  205. clair est net dans ce cas qu'il y a des barrières à ne pas franchir : on
  206. ne courtise pas nos bourgeoises car elles sont réservées à leur classe
  207. sociale. Mais ici, un jour vous avez dit "Liberté, Egalité, Fraternité".
  208. Je ne vous comprends pas. Je pensais que les françaises étaient libres et
  209. émancipées ? Les féministes des années 50-60, pour les plus hardies,
  210. avaient au moins le cul(ot) d'envoyer chier leurs familles et leurs
  211. valeurs traditionnelles, de baiser comme des hommes et d'exiger
  212. l'avortement, de revendiquer l'expression du désir féminin, tout en
  213. assumant et en revalorisant le statut de "salope" et/ou de "déviante" avec
  214. les manifestes pour le droit à l'avortement.
  215.  
  216. 3/ Pensez-vous qu’une femme qui se laisse approcher et aborder est une
  217. salope et une fille facile ? Pensez-vous qu’une femme, pour avoir de la
  218. valeur, doive être considérée comme « une fille difficile » et qu’il
  219. faille « payer » on ne sait quoi pour pouvoir lui parler ?
  220.  
  221. 4/ Pensez-vous qu’il faille l’approbation de votre groupe
  222. d’appartenance/d’identification pour sortir avec quelqu’un ? Croyez-vous
  223. réellement faire des choix libres et en toute connaissance de cause «
  224. quand je veux, si je veux, avec qui je veux » ? Ne voyez-vous pas que
  225. vous-mêmes cherchez à influencer les autres avec normativité et idéologie
  226. ?
  227.  
  228. 5/ Pensez-vous que quelqu'un qui s'assoit à la même table que vous à la
  229. bibliothèque, sans vous parler ni vous écrire, vous "harcèle", alors qu'il
  230. s'assoit à la même table depuis 3 ans ? Pensez-vous que vous avez le
  231. droit, parce que féministe toute-puissante, de vous lever et de lui dire
  232. publiquement, juste parce qu'il est assis à une table "c'est du
  233. harcèlement ça !" en mode : j'ai pas envie de te voir dans cette salle,
  234. dégage tu me déranges/tu me fais trop d'effet ?
  235.  
  236. J’attendrai avec impatience votre réponse, en attendant de vous parler de
  237. vive voix.
  238.  
  239. - Pour un vrai féministe égalitaire et égalitariste à Normale Sup.
  240. - Pour en finir avec les logiques de l'exclusion par les ragots et la
  241. diffamation (Cf. Norbert Elias, "Les logiques de l'exclusion").
  242. - Pour une meilleure compréhension des mécanismes de domination et de
  243. résistance.
  244. - Pour vous rappeler que "domination masculine", ne signifie absolument
  245. pas "domination des hommes", mais bien domination de certains principes et
  246. propriétés associées à la masculinité et statistiquement plus présents
  247. chez les hommes que chez les femmes. Etre un homme ne signifie pas
  248. universellement être dominant par rapport aux femmes. Etre un homme ne
  249. signifie pas appartenir à une classe ou à une essence universelle. (Je
  250. vous rappelle que vous êtes infiniment plus dominantes et donc masculines
  251. que moi et que je n'ai rien de "masculin", c'est-à-dire, avant tout, le
  252. pouvoir économique...).
  253.  
  254. - Pour vous rappeler qu'à force de fantasmer sur des dangers
  255. imaginaires...on finit par les créer et leur donner une réalité. (Cf.
  256. Sartre dans la Question juive, sur le fait que c'est l'antisémite qui crée
  257. le juif à force de fantasmer sur lui...).
  258. - Pour vous rappeler que je suis tout de même... votre Bouc et que je suis
  259. prêt à porter les péchés d'un peuple.
  260. Pour vous rappeler que vous auriez tout à gagner et que ça vous ferait
  261. tout le bien du monde de sortir un peu de votre entre-soi, d'aller voir
  262. ailleurs (en banlieues notamment), de fréquenter d'autres types de mecs
  263. que ce que vous avez traditionnellement à Normale Sup, dans les
  264. différentes églises, gauchistes ou catho, à Danielou ou à H-IV, dans le
  265. 16ème ou dans le 6ème.
  266.  
  267.  - Pour vous rappeler qu'au lieu de me diffamer et de m'insulter, vous
  268. pourriez venir me parler directement, comme l'ont fait certain.es., c'est
  269. plus simple, ça coûte moins d'énergie, ça ne nécessite pas de plaintes
  270. pour diffamation et/calomnie, et ça peut vous intéresser tout en vous
  271. donnant deux ou trois conseils/références de lectures d'un vieux con.
  272. Ouais ouais je vous prends un peu de haut... Et non je ne vais pas vous
  273. violer en bibliothèque, ni en salle de classe, ni vous courir après en
  274. courô (quoique ça pourrait être marrant hahaha xD...). Votre (éminente)
  275. membre en question a même apparemment dit à une amie qu'on avait en
  276. commun - j'ai décidé d'arrêter de parler et d'arrêter de fréquenter tous
  277. mes amis et toutes mes amies qui étaient lié.e.s à la fois à elle et à
  278. moi, d'une manière ou d'une autre - qu'elle avait "peur de se retrouver
  279. en classe avec moi":
  280.  
  281. Visage ahuri de Molloy et de Ahmad Massad, gros yeux, fou rire dément et
  282. hystérique, grosses larmes, grosse colère. WHAT ? Et je veux bien
  283. comprendre que les êtres humains puissent avoir du délire paranoïaque ou
  284. des névroses, je peux totalement concevoir, mais je n'arrive pas à croire
  285. que des gens croient cela sur parole. Peur de quoi ? Vous oubliez que vous
  286. avez plus de chances de vous faire violer ou harceler par votre petit
  287. chéri blanc qui a l'air tout doux et gentil, par quelqu'un de votre
  288. famille, par un ex, un patron, un professeur, un directeur ou un mari
  289. plutôt que par l'immigré arabe du coin qui écrit de la poésie dans son
  290. coin et qui aime vous regarder car vous êtes trop belles - parce que vous
  291. avez le temps et l'argent pour bien manger, faire du sport, prendre soin
  292. de vous et que vous êtes les représentantes de l'hégémonie culturelle de
  293. la blancheur construite sur 2 siècles de propagande et d'historiographie
  294. et de pseudo-science colonialiste - et que lui est habitué aux filles des
  295. petites classes moyennes et des classes populaires de Casablanca ?
  296.  
  297. Voilà; avec amour et révolte. Et pour en finir avec la diffamation et la
  298. calomnie. Que je ne vous y reprenne plus mes ami.e.s, sinon, vous risquez
  299. de vous prendre de la poésie et du bon steak pamphlétaire dans la poire :
  300. n'oubliez jamais, un casablancais confronté à la rue des collèges et
  301. lycées publics sait toujours se défendre, quoi qu'il arrive haha...
  302. surtout par la plume et la verve du pamphlet. Mes vieux cons à Casa ont
  303. même inventé un verbe pour mon verbe et ma verve : pamphlétiser, se
  304. pamphlétiser. Qui s'y frotte s'y pamphlétise.
  305.  
  306. A la vôtre, bien évidemment. Et à la beauté - oui, oui - des françaises
  307. intello.
  308. Ah oui et svp , au lieu de "Que le consentement c'est important", on
  309. pourrait pas mettre "L'amour la poésie" ou "Que l'amour et la poésie c'est
  310. important" ? Parce qu'en fait ce que vous appelez "consentement", c'est
  311. surtout des modes de comportement et d'interactions socialement
  312. déterminées et qui fonctionnent par harmonies pré-établies. Voilà. En plus
  313. vous criminalisez et vous diabolisez la sexualité et le désir masculin.
  314. Bref, votre slogan, empiriquement, c'est un truc dégeulasse de sélection
  315. sociale inégalitaire au possible. Cf. Prochain épisode.
RAW Paste Data
We use cookies for various purposes including analytics. By continuing to use Pastebin, you agree to our use of cookies as described in the Cookies Policy. OK, I Understand
 
Top