Aigle_e

Financer des mesures plus fortes pour le climat, la biodiver

Apr 5th, 2020
230
0
Never
Not a member of Pastebin yet? Sign Up, it unlocks many cool features!
text 9.27 KB | None | 0 0
  1. Je proposerais ici des mesures fortes et ambitieuses à appliquer dans le cadre de la relance économique et après.
  2.  
  3. Commençons dès à présent par une des mesures à prendre :
  4. - Energies renouvelables
  5. En France, le gouvernement vise 40% d'énergie renouvelable d'ici à 2040, contre 16% en 2018. cela représente un investissement de plusieurs milliers de milliards d'euros.
  6. Compte tenu de la situation actuel et du plan de relance économique, nous pouvons injecter plusieurs milliers de milliards en faveur de l'écologie. Je propose donc un investissement massif en faveur des énergies renouvelables pour accéléré la transition, à hauteur de 30 milliards d'euros.
  7. (l'investissement annuel moyen s'était établi à 6,3 milliards d'euros entre 2012 et 2018, il atteindra 7,5 milliards d'euros sur la période 2018-2023. source : https://www.latribune.fr/entreprises-finance/la-tribune-de-l-energie-avec-enedis/2019-2023-plus-de-38-milliards-d-euros-pour-financer-les-energies-renouvelables-800067.html)
  8. Bien évidemment, cet investissement considérable par rapport aux 7.5 milliards sur la période 2018-2023 serait possible grâce aux milliers de milliards d'€ injecter dans l'économie. à plus long terme, je propose un investissement de 8 milliard par an, en allant croissant.
  9.  
  10. Ces 30 milliards seraient répartis dans les différents domaines à hauteur de 10 milliards :
  11. Energie solaire (qui représente en 2017 1.7% des énergies renouvelables en France)
  12. Energie éolien (qui représente en 2017 4.5% des énergies renouvelables en France)
  13. Et le reste, 5 milliards pour la Bio énergie (1.3% des énergies renouvelables en 2017) , et les 5 milliards restant dans l’hydraulique (9.2% des énergies renouvelables en 2017)
  14. Source : https://www.edf.fr/groupe-edf/espaces-dedies/l-energie-de-a-a-z/tout-sur-l-energie/produire-de-l-electricite/le-solaire-photovoltaique-en-chiffres
  15.  
  16. Le but de cet investissement de 30 milliard est d'accéléré la mise en place des énergies renouvelable, notamment le solaire et l'éolien, avec ça généralisation progressive à l'ensemble du territoire.
  17. L'objectif à ce fixer serait 35% d'énergie solaire d'ici à 2030 en partie grâce à l'investissement d'après-crise. Les régions du nord de la France sont particulièrement "épargné" par l'installation des énergies solaires et il faudrait ce concentrer sur ces régions, sans oublié le reste de la France.
  18. L'IDF ne produit que 75Gkw d'énergie solaire en 2017, ce qui est le plus bas sur l'ensemble du territoire, s'axé sur l'île-de-France sans oublié les autres régions serait profitable (https://www.edf.fr/sites/default/files/mediatheque/2018/solaire/energie-a-z_solaire-pv_prod-regions_2018.png).
  19.  
  20. Concernant l'énergie éolienne, l'investissement de 10 milliard dans ce domaine permettrait d'augmenter notre production d'énergie renouvelable, avec une implantation des éoliennes dans des endroits stratégique, tel que des éoliennes offshore (éoliennes en mer), dans le nord ouest du pays et le sud ouest, particulièrement venteuse, notamment en hiver de part leur position géographique.
  21. Pour les éoliennes sur la terre ferme, il faudrait accéléré leur implantation tout en prenant compte des paysages et du bruit, ce qui est un défi considérable. Je propose une loi qui permettrait d'avoir une distance minimale d'une éolienne par rapport à un village, route, autoroute, ville, etc. et d'un respect si possible, du paysage. La distance minimale serait de 1 à 3km des habitations en fonction des caractéristiques, contre 500m actuellement (https://www.lemonde.fr/planete/article/2015/04/16/les-deputes-abaissent-a-500-m-la-distance-minimale-autorisee-entre-eoliennes-et-habitations_4617340_3244.html)
  22.  
  23. Concernant la bio énergie et l'hydraulique, le financement permettrait d'accéléré son déploiement et les études sur le sujet.
  24.  
  25. Pour continuer dans les énergies renouvelable et la baisse de pollution, je vais maintenant proposer des financements en faveur des voitures électriques et hybrides.
  26.  
  27. Plutôt que de reporter les sanctions contre les constructeurs automobiles ne respectant pas les règles CO2 (https://www.automobile-magazine.fr/coronavirus/article/27356-coronavirus-vers-un-report-des-amendes-co2-europeennes), je propose d'investir entre 500 et 1 000 milliards d'euros pour accéléré la transition, et aider les constructeurs à accéléré et pouvoir être dans les normes CO2 voir en dessous. L'investissement serait compris dans le plan de relance économique, et la BCE, ou la commission européenne entrerais en jeu.
  28. Il permettrait également de déployer à grande échelle les voitures électriques et hybrides. toute l’Europe doit participer et investir.
  29.  
  30. Concernant les avions, je propose un investissement massif, de plusieurs centaines de milliards d'euros pour accéléré les recherches, notamment sur les avions électriques solaires et autres, et accéléré la transition & baisse de pollution. Je propose également une limite CO2 pour les avions à ne pas dépasser (avec sanction si dépassé) qui serait de 200 g / passager / km pour commencer, puis 180, 160, 120, etc. Actuellement, nous sommes à 285g/passager/km (https://www.eea.europa.eu/media/infographics/co2-emissions-from-passenger-transport/view).
  31.  
  32. Il nous reste des mesures à traiter concernant l'habitat, l'agriculture et la consommation locale.
  33.  
  34. Pour l'habitat, je propose un financement de 1 à 10 milliards d'euros de l'état pour aider les particuliers à rénover leur maisons, les rendre plus isolantes (évité les fuites de chaleurs) et moins énergivore, ainsi que l'installation de panneaux solaires comme dis précédemment.
  35. Rendre les clims moins énergivores et également un enjeu majeur.
  36.  
  37. Pour l'agriculture, il faudra investir dans la bio agriculture ainsi que l'agro agriculture (agriculture respectueuse de l'environnement) et aider les agriculteurs à changer.
  38. pour cela, je pensais à un investissement entre 20 et 40 milliards lors du plan de relance.
  39. Cet investissement permettrais d'opter vers une transition de l'agriculture plus rapidement vers une agriculture responsable. Il faudra également instauré un seuil limite de pesticide.
  40.  
  41. Consommation locale : une réduction des émissions de CO2 par l'importation de l'autre bout du monde.
  42. Je propose ici qu'un investissement & soutient plus important sois fait pour la production & consommation locale.
  43. On à vu que c'est possible car tout les magasins français sont passé à du 100% local : https://positivr.fr/fruits-et-legumes-francais-dans-les-supermarches-confinement/
  44.  
  45. Et pour finir, je propose de redonner du vert à nos villes et de financer le reboisement de nos forêt, en particulier dans les hauts de France ou la superficie forestière est faible.
  46. Un investissement de plusieurs milliards d'euros pour redonner à nos villes un esprit de nature et les rendre moins chaudes en été (grâce à la végétation) semble nécessaire.
  47. Des plans de paris avec plus de végétation et des tours végétales existent pour 2050 (http://lavoixverte.blogspot.com/2018/03/paris-smart-city-2050-un-pari-vert-et.html , https://immobilier.lefigaro.fr/article/paris-en-2050-des-tours-vertes-a-perte-de-vue-_0b455ede-9b32-11e4-bba0-0663fecda5ee/)
  48. Mais je propose de changer dès aujourd'hui nos villes avec un plan d'investissement important qui permettrait de reverdir nos villes. à discuter ! Je pense notamment aux arbres, fleurs, parcs, des endroits ou la nature pourrait être plus présente, de plus, si il y avait + de végétations dans nos villes, les canicules en été seraient probablement + supportables car la végétation réduit la chaleur.
  49. En revanche, gare aux incendies mais ça ne devrait pas poser trop de problème dans la mesure où l'ont gère bien.
  50. La reforestation doit également être accéléré, bien que nos forêt s'étendent depuis la fin du 20ème siècle (http://education.ign.fr/dossiers/foret-france-metropolitaine) avec un objectif de 40 à 45% de couverture forestière d'ici à 2030 contre 31% actuellement. cela demande de gros investissement mais ce n'est pas impossible et c'est bénéfique pour nous, la biodiversité, et le climat.
  51. Ajout : Renforcer la protection de la biodiversité en métropole comme outre-mer, et plus largement en Europe, avec un financement de plusieurs milliards pour lutter contre la déforestation, mais aussi le braconnage, et toute autres choses pouvant nuire à la protection de la biodiversité.
  52.  
  53. L'ensemble de ces mesures sont essentiels pour le climat, l'environnement, et la biodiversité. Le monde d'après ne doit pas ressembler au monde d'avant, avec une société de consommation à outrance sans regarder l'impact écologique et environnemental de nos actes (notamment sur la biodiversité). On l'a vu avec la baisse de la pollution dans les grandes villes de France mais aussi l'Italie et l'Inde ainsi que la Chine dès que les activités se sont arrêtés, avec la nature qui reviens. Il est maintenant urgent d'agir plus vite, plus fort, et ensemble, pour faire de cet crise une opportunité. Réduire nos déplacement fait également partie des choses possibles. Mais la priorité après le coronavirus sera de réagir plus fort et plus vite au changement climatique. Il faut y réfléchir dès maintenant, car ne rien faire et aller vers une relance basé sur le charbon et compagnie serait une grave erreur.
Add Comment
Please, Sign In to add comment