daily pastebin goal
14%
SHARE
TWEET

Untitled

a guest Aug 10th, 2018 59 Never
Not a member of Pastebin yet? Sign Up, it unlocks many cool features!
  1. Cher Raphaël, Chers membres du COF,
  2.  
  3. Je suis personnellement très content que tu ne sois pas réélu. Non pas que
  4. cela changera grand chose à l'atmosphère ultra-violente,
  5. ultra-conservatrice et ultra-nauséabonde de l'ENS.
  6.  
  7. J'ai lu ton long mail. J'ai sauté quelques paragraphes. Mais je voudrais
  8. te faire - et vous faire - plusieurs remarques. Je voulais te rappeler une
  9. chose, que tu oublies souvent, que vous oubliez souvent. Tout d'abord,
  10. vous n'avez en aucun cas le droit de jouer à la Police des Moeurs, ni de
  11. définir le cadre et les règles, toujours floues et arbitraires " du
  12. consentement ".
  13.  
  14. Par exemple. Vous dîtes "si ce n'est pas oui, c'est non". Moi je propose
  15. plutôt, " si ce n'est pas non, c'est oui". Comment trancher ? Aucun
  16. argument rationnel ne le peut. Cela d'une part. D'autre part, de quelle
  17. autorité morale tenez-vous le droit d'intervenir dans les relations
  18. privées et de vouloir jouer aux "chevaliers parangons réparateurs des
  19. torts"... Alors que vous-mêmes, par votre fonctionnement, êtes
  20. ultra-violents et ultra-discriminants. Vous cherchez à faire passer tout
  21. ce qui relève de la sexualité libre et libérée pour "suspect" - sauf
  22. lorsqu'il s'agit de la votre et de vos normes... (C'est un phénomène plus
  23. historique de droitisation et de l'échiquier politique et des mœurs en
  24. France, avec un rejet de Mai-68...).
  25.  
  26. Vous pensez que parler du corps de quelqu'un et parler de sexualité est
  27. "dégradant", "rabaissant", "irrespectueux" et "lubrique". Vous auriez bien
  28. besoin d'une leçon sur ce qu'est l'érotisme et sur son rôle social,
  29. politique et spirituel. De même que vous reproduisez inconsciemment et de
  30. manière stupide la dualité âme-corps, comme si l'esprit était au-dessus du
  31. corps et plus valorisé ou valorisant que le corps, comme si le corps et
  32. l'esprit étaient deux choses différentes et opposées, avec une hiérarchie
  33. entre les deux.
  34.  
  35. Par exemple. Dans ton mail. "Ouais lui on le connaît, ça ne craint rien".
  36. "On le connaît". "On". Vous vous auto-proclamez autorité morale et
  37. moralisatrice qui définit et détermine le "gentil" et le "méchant". A
  38. propos de la fille que tu cites en exemple, elle ne t'avait rien demandé.
  39. C'est juste hallucinant... Ca me rappelle franchement les Musulmans
  40. conservateurs chez moi, vous avez une argumentation différente, mais vous
  41. êtes pires et plus conservateurs et encore plus "répressifs" que tous les
  42. Musulmans traditionnels/traditionalistes que j'ai pu connaître...
  43.  
  44. Et votre morale, vous ne le sentez pas, vous n'en percevez pas la nature
  45. car vous êtes soumis à une intense socialisation entre pairs qui sert à
  46. former et à forger une communauté cognitive et physique, mais votre morale
  47. est ultra-conservatrice. Je vous le dis avec un "regard persan" (bien que
  48. je sois arabe et amazigh), c'est-à-dire un regard extérieur.
  49.  
  50. Par exemple. Il est inscrit dans vos "mœurs" et dans votre morale
  51. conservatrice, qu'il est "mal" de parler aux inconnu.e.s "je ne te connais
  52. pas, pourquoi tu me parles" - mais justement ! c'est parce que je ne te
  53. connais pas que je te parle, idiote, et justement, comment veux-tu que je
  54. te connaisse si je ne te parle pas ? -  encore pire, de les inviter, de
  55. les titiller, de leur faire des compliments, de les narguer, de les
  56. "draguer" ou de leur faire des "avances"... Or, dans d'autres régions du
  57. monde social et sous d'autres cieux, parler aux gens inconnus, les
  58. aborder, les bousculer même parfois avec humour et ironie, est normal,
  59. "fun", souhaité et souhaitable, car cela crée de la vie et des
  60. interactions humaines.
  61.  
  62. En réalité, vous n'acceptez d'interagir qu'avec une partie restreinte de
  63. la population, conformes à certaines normes, avec vos cercles sociaux
  64. restreints, en maintenant votre entre-soi, en gros vous accumulez du
  65. capital social tout au long de votre trajectoire et vous cherchez à le
  66. maintenir, à le préserver et à veiller à ce qu'aucune contestation ou
  67. "perforation" n'ait lieu. On se rencontre dans des endroits entre nous, on
  68. reste entre nous, on fixe les lieux et les espaces clos de nos rencontres
  69. et de notre socialisation, avec une "harmonie pré-établie" c'est-à-dire
  70. que vous sélectionnez certaines propriétés sociales qu'une partie de la
  71. population partage entre elle. Ajoutons à cela que vous êtes tout à fait
  72. intolérants.
  73.  
  74. Pour une explication sociologique et historique de votre conservatisme et
  75. de votre froideur, lisez Norbert Elias, "La Civilisation des Moeurs" et
  76. "Le Procès de civilisation", sur le développement de
  77. l'ultra-individualisme en Occident et du "mur séparant les corps". Car il
  78. fut un temps, très récent, où la notion de "mon corps m'appartient"
  79. n'avait aucun sens, déjà.
  80.  
  81. Ensuite, sur la paranoïa de votre société, ("je ne te connais pas pourquoi
  82. tu me parles", "oulala il m'a trop regardée", "oulala il m'a touché le
  83. bras en parlant", "oulala il se permet, il ose me demander mon
  84. numéro"...), sur vos névroses de bourgeois et de gosses favorisés, lisez
  85. "La société de défiance" de Cahuc et Algan. Vous vous méfiez en permanence
  86. de l'étrange et de l'étranger - pas au sens de la nationalité étrangère -
  87. mais vous êtes méfiants, suspicieux et froids dans vos interactions, en
  88. permanence. Car vous vivez sans le savoir dans une société
  89. ultra-conservatrice - et la bourgeoisie est, en particulier,
  90. spécifiquement portée à l'ascèse et aux mœurs rigides -
  91. ultra-inégalitaire, ultra-individualiste et ultra-violente.
  92.  
  93. Par exemple, vous pensez qu'il ne faut pas toucher les gens "sans leur
  94. consentement préalable". Or, empiriquement, cela ne se passe jamais comme
  95. ça. Or, les modalités de fabrication et d'expression du "consentement"
  96. sont tout à fait arbitraires, relatives, parfois floues et souvent
  97. indécidables. Et ce n'est qu'a posteriori que l'on relit le processus sous
  98. un angle ou un autre.
  99.  
  100. Sous d'autres cieux, il est normal et tout à fait humain de toucher les
  101. gens en leur parlant, de les bousculer, de les caresser ou d'exprimer
  102. physiquement votre intérêt ou votre présence, votre affection ou votre
  103. attention, de plaisanter de manière bourrine, plus précisément dans les
  104. classes populaires, et les conventions collectives font que l'autre a
  105. l'obligation de l'accepter car cela participe de la vie du groupe... et la
  106. ligne de démarcation entre "harcèlement" et interaction ou invitation à
  107. l'interaction dépend souvent de chaque cas, c'est au cas par cas, de
  108. l'interprétation de l'émetteur et du récepteur. Et vous n'avez strictement
  109. aucune compétence ni aucune autorité pour être juges ou policiers.
  110.  
  111. D'où la nécessité de maintenir une certaine liberté et une certaine
  112. flexibilité car les interactions humaines sont toujours ambiguës et ne
  113. pourront jamais être complètement formalisées - à moins d'écrire une sorte
  114. de Kama Sutra des interactions avec chaque étape, précisément...
  115.  
  116. Ces "codes" existent en réalité. J'ai fini par comprendre. C'est juste
  117. qu'ils ne sont marqués nulle part - comme pour réussir une dissertation,
  118. personne ne pourra jamais vous expliquer exactement comment faire, on peut
  119. vous dire "ce qu'il ne faut pas faire", mais personne ne donne aux
  120. Outsiders "ce qu'il faut précisément faire" (Cf. P. Bourdieu, La
  121. Reproduction).
  122.  
  123. Ces "codes" et ces "normes", forcément arbitraires, sont implicites et
  124. indicibles. Réservés à une minorité. Inscrits inégalement et de manière
  125. inégalitaire dans les corps. (Cf. Pierre Bourdieu, "Le Sens pratique",
  126. "Méditations pascaliennes", "Le bal des célibataires, crise la société
  127. paysanne au Béarn" et "Esquisse d'une théorie de la pratique, précédé de
  128. trois études d'ethnologie Kabyle").
  129.  
  130. Et vous me faîtes rire : "on va vous former pour être comme il faut". "Lui
  131. pas de problème il a été formé"... Encore pire que la Maçonnerie... Vous y
  132. tenez au Monopole du Discours Critique... Au Monopole tout court... Ca
  133. vous fait jouir je parie...
  134.  
  135. Le rôle des normes et en l'occurrence des normes des interactions humaines
  136. est précisément d'écarter violemment une partie de la population, de ne
  137. pas permettre que les communautés se mélangent ou que les cercles fermés
  138. se "démocratisent". Et ce n'est ni conscient ni volontaire de votre part.
  139. C'est structurel. Le rôle de la transmission implicite et indicible, mais
  140. aussi de la construction permanente du "normal" est précisément de veiller
  141. à ce que la reproduction biologique, matérielle et symbolique des classes
  142. dominantes "se passe bien et sans entrave". Or je n'ai aucune intention de
  143. vous laisser "vous reproduire" tranquillement. Et cela pose problème.
  144. (Parfois, je pourrai même pousser la question en disant que ce que vous
  145. appelez de manière floue et arbitraire "harcèlement" peut aussi être un
  146. acte politique de protestation et de contestation, comme le fait d'occuper
  147. un local, de harceler un patron, de déranger les dominants).
  148.  
  149. Les dominant.E.s n'aiment pas être dérangé.E.s, importuné.E.s, renvoyés à
  150. leur arbitraire. Les petits-bourgeois, bourgeois et consorts et alliés
  151. n'aiment entendre "vous êtes en train de construire des communautés sur
  152. des bases arbitraires pour pouvoir vous reproduire biologiquement et
  153. matériellement et faire de la reproduction sociale". Et cela, vous pouvez
  154. compter sur moi, je le ferai. Car ma présence "chez vous" est en soi une
  155. anomalie. Je suis à moi-même et à moi seul un problème ontico-ontologique,
  156. par ma présence "parmi vous". Et je ne m'attends pas à ce que vous
  157. l'acceptiez. Vous parlez de "consentement", est-ce que j'ai consenti aux
  158. règles et aux codes qui régissent vos corps et vos esprits ? Non. Est-ce
  159. que j'ai consenti à la manière dont vous construisez vos communautés et
  160. vos groupes ? Non. Est-ce que j'ai consenti à la manière dont vous occupez
  161. l'espace par vos corps ? Non.
  162.  
  163. Ensuite, à propos de vos groupuscules, ils ont un autre effet : la
  164. diffusion de ragots, de rumeurs et d'informations plus ou moins utiles
  165. cognitivement pour classer le monde et se classer soi-même - face à
  166. l'Anomie des sociétés modernes c'est une nécessité... A propos de
  167. l'entre-soi et des logiques de l'exclusion, voir Norbert Elias, "Les
  168. logiques de l'exclusion".
  169.  
  170. Ces groupes, comme "FRAAP", (je ne commenterais pas le ridicule du nom,
  171. promis juré...) se réclamant de ce qu'illleee.e.s appellent sans vergogne
  172. aucune "féminisme" sont d'excellents outils de blanchiment des
  173. affabulations des uns et des autres, d'excellents et de parfaits outils de
  174. contrôle social, de contrôle de la communauté sur l'individu ("tu vas
  175. quand même parler avec celui-là !" , "t'as vu, il a écrit de la poésie sur
  176. tes jambes, quelle horreur, tu as tort d'accepter ça, tu devrais pas !",
  177. "tu vas quand même pas coucher avec ça!") de formation de représentations
  178. collectives et d'actualisation de dominations qui étaient là en puissance,
  179. de pouvoir du groupe sur l'individu (voici comment te comporter et comment
  180. analyser les discours, voici notre version du monde social, que ce soit
  181. chez les féministes ou chez les cathos, chez les droitisants comme chez
  182. les gauchos, la fonction sociale demeure la même, voilà qui tu as le droit
  183. de fréquenter publiquement et qui tu ne dois pas, voilà avec qui tu peux
  184. et dois coucher et voilà avec qui tu ne dois pas, etc, etc) et par-dessus
  185. le marché de légitimation de la diffamation et bien évidemment de
  186. construction du capital social.
  187.  
  188. Et puis cher Raphaël, tu as un gros problème juridique et philosophique.
  189. En France, il existe une notion irréfragable de l'Etat de Droit et de la
  190. République qui s'appelle la "présomption d'innocence" dans tous les cas
  191. (qu'il s'agisse de viol, de harcèlement ou d'autre chose).
  192.  
  193. Et il est hors de question que les "femmes" aient droit à la "présomption
  194. de sincérité", ni les Arabes, ni les Juifs, ni les Noirs d'ailleurs, pour
  195. mille et une raison : comme tu le sais, il y a des personnes qui peuvent
  196. souffrir de paranoïa ou de névroses personnelles, d'autres qui utilisent
  197. les ragots comme outils de construction du groupe et de l'identité de
  198. groupe, d'autres qui peuvent vouloir régler leurs problèmes personnels a
  199. posteriori, régler des comptes, se venger, faire du mal, nuire, faire du
  200. chantage, "montrer qu'on est vraiment féministe", etc, etc... Et cela
  201. finit par virer à des sortes de "chasse aux sorcières"...
  202.  
  203. Donc, pour toutes ces raisons, parce que tu es du côté de la Bourgeoisie
  204. Blanche - structurellement - je suis très content que tu ne sois pas
  205. réélu. Et j'espère que tu ne seras jamais "élu" nulle part. Ni toi ni tes
  206. semblables. Mais je dis ça sans grand espoir et sans grande conviction...
  207. Car vous êtes ce que vous êtes, et vos structures sont ce qu'elles sont...
  208. En attendant, je vous souhaite une bonne reproduction et bien du plaisir
  209. dans votre entre-soi.
  210.  
  211. J'espère simplement que vous saisirez à travers mon long mail à quel point
  212. vous êtes violents et à quel point le féminisme des bourgeoises blanches
  213. est oppressif et destructeur pour les catégories bien en-dessous d'elle
  214. socialement et économiquement. Par ailleurs, je n'avais pas eu l'occasion
  215. de te corriger sur "l'intersectionnalité". Etre un "homme" ne signifie
  216. nullement être dominant universellement et partout et tout le temps. Qui
  217. est plus dominant, l'immigré pauvre arabe ou la fille blanche d'un
  218. haut-fonctionnaire ? C'est un jeu stupide en réalité. Mais croire que les
  219. catégories "homme" et "femme" sont universelles et universellement
  220. porteuses de significations et de domination en soi est totalement faux.
  221.  
  222. Je t'invite à lire les travaux d'Elsa Dorlin sur "La Matrice de la Race",
  223. sur la manière dont la femme blanche est toujours la chienne de garde à la
  224. fois du Patriarcat et de l'Esclavagisme, c'est toujours la femelle blanche
  225. qui doit dominer le mâle noir notamment dans l'histoire des USA avec
  226. l'interdiction formelle pour un Noir de draguer une Blanche, qui est
  227. historiquement inscrite dans les représentations occidentales de telle
  228. sorte que la moindre interaction "dérangeante", le moindre comportement
  229. "suspect" des Noirs est tout de suite qualifié de "harcèlement" alors que
  230. les Blancs peuvent se permettre des choses entre eux "car on se connaît",
  231. et car "on le connaît", "le groupe l'approuve", "ça ne craint rien, c'est
  232. un Blanc bien discipliné"... ... Il est normal et prévisible que les
  233. interactions entre les Blanches et les Non-Blancs soient subversives et
  234. "anormales" pour le groupe car c'est une déviance, car il n'est pas prévu
  235. que les Non-Blancs "lèvent les yeux" sur les Blanches. Le système
  236. fonctionne ainsi. Voilà pourquoi cette violence est nécessaire.
  237.  
  238. Ainsi que ceux de Nacira Guénif-Souilamas sur "Les féministes et le garçon
  239. arabe", mais aussi sur le racisme vertueux des antiracistes et des
  240. "féministes" blanches. Je te conseille aussi, pour ta formation,
  241. l'excellent ouvrage de Félix Boggio Ewanjé-Epée et Stella
  242. Magliani-Belkacem sur "Les féministes blanches et l'empire" et le rôle
  243. clef du "féminisme" des blanches dans la construction du racisme et dans
  244. l'exclusion précisément des Noirs aux USA et des Maghrébins en France (sur
  245. le problème que la France a avec le garçon arabe, je te conseille
  246. l'important apport de l'historien américain Todd Shepard, "Mâle
  247. décolonisation. L’« homme arabe » et la France, de l’indépendance
  248. algérienne à la révolution iranienne ").
  249.  
  250. J'ai remarqué que, malheureusement, vous êtes très mal formé.E.s en
  251. sciences sociales et que vous mobilisez la sociologie sans avoir de
  252. solides réflexions bien nourries... (je propose des cours si vous
  253. voulez...niark niark arf arf...). Etre Blanche, Bourgeoise, Féministe et
  254. "antiraciste" est strictement et rigoureusement impossible. Car la
  255. fonction première aujourd'hui du "féminisme" blanc et de maintenir la
  256. domination morale de la bourgeoisie et de justifier le racisme et le rejet
  257. des Maghrébins, précisément par ces "normes" arbitraires que vous
  258. entretenez. (Par ailleurs, je ne suis moi-même, ni antiraciste ni "rien du
  259. tout", je suis "que dalle", car en France, aucune organisation ne me
  260. correspond ni ne correspond à mes intérêts et à mes libertés...).
  261.  
  262. Enfin. Sans espoir aucun.
  263. Bien cordialement etc.
RAW Paste Data
We use cookies for various purposes including analytics. By continuing to use Pastebin, you agree to our use of cookies as described in the Cookies Policy. OK, I Understand
 
Top