daily pastebin goal
12%
SHARE
TWEET

In the Matrix / Op #SaveCongo

a guest May 10th, 2014 1,330 Never
Not a member of Pastebin yet? Sign Up, it unlocks many cool features!
  1. -------------------------------
  2. | Op #SaveCongo               |
  3. | http://youtu.be/Fm7Fjo31BQU |
  4. -------------------------------
  5.  
  6. -  Crisis In The Congo: Uncovering The Truth (FR) :
  7. http://youtu.be/NMtgHzXZnIg
  8. -  Crisis In The Congo: Uncovering The Truth (ENG) :
  9. http://youtu.be/vLV9szEu9Ag
  10.  
  11. Lorsque l’on vit dans notre système, qu’on mène une vie d’un citoyen normal, il arrive un moment, que ce soit très tard ou plus tôt, en fonction de notre expérience personnelle, où l’on tombe sur la vérité du fonctionnement de celui-ci. Son injustice, son inhumanité et sa dévotion pour le lucre, pour cet amour de l’argent et de la richesse, allant jusqu’à être un acteur de la détresse.
  12. Ceux qui ont un cœur et arrive à comprendre la matrice et l’illusion de notre monde, vont vouloir faire quelque, ceux qui ont oublié leur cœur de leur enfance, ou perdu leur rêve,  l’espoir est un leurre et ils préfèrent être conditionnés par le désespoir et la peur. Il est important de prendre le temps pour discuter avec eux avec de bons arguments qui vous ont réveillés lorsque vous étiez endormis.  Mais s’ils restent sur leur position, continu à ne pas vouloir voir la réalité, ne perdez pas de temps et aller voir d’autres personnes. Sinon vous risquez de perdre vos idées, vos rêves et laisser place à la résignation. Il est important de s’entourer des personnes qui vont pouvoir vous soutenir et non pas vous abandonner, des vrais amis qui partagent votre vision et rêve encore à ce rêve perdu, celui de la révolution, de la liberté, de l’égalité qui ne sont pas que des mots ou des histoires révolus du passé.
  13. Comme lorsque nous faisons des bêtises, des erreurs, généralement nous ne nous en vantons pas et les cachons. Si elle ne regarde que nous, ce n’est pas un problème en soi. Mais si le système dominant duquel nous sommes tous acteurs à quelque chose à nous cacher et qu’il éprouve le besoin de le cacher, il n’hésitera pas à mentir. Et la pire des choses est de bâtir sa vie, sa famille, et son existence en ignorant que la vérité que l’on croit est un mensonge que l’on ne sait pas, en pensant que notre société est là pour notre bien. En effet, si la notion de votre bien ne concerne que vous, votre travail, votre pays, votre religion, votre famille et amis. Alors oui, je vous rassure, si vous êtes à genoux devant lui et travaillez comme lui le veut, le système va être là pour ces biens, vous offrir ces choses car c’est ainsi que votre meilleur que vous ferez dans cette apparence de liberté cachera et cautionnera de la meilleure façon possible le pire qui en est le noyau. Mais si comme pour nous, votre bien signifie le bien de tous les êtres humains, si vous vous sentez tout autant Africain qu’Européen, Amérindien qu’indien. Si votre bien est le bien de l’humanité tout entière alors vous ne pourrez cautionner un système qui exploite les enfants du tiers-monde pour la construction de vos chaussures, vous ne pourrez accepter que votre électricité nucléaire, avant l’argument écologique, vienne de nos propres entreprises qui exploitent dans des conditions déplorables des hommes qui vont mourir avant 30 ans dans nos mines d’uranium en Afrique. Vie humaine tuée pour le bien-être de la tienne. Vous ne pourrez accepter les expulsions et destructions des dernières tribus indigènes d’Amazonie pour en faire des champs d’huile de palme qui composera essentiellement votre pot de Nutella. Vous ne pourrez accepter d’utiliser le pétrole pour qui on fait la guerre, pour qui on tue. Alors on risque de vous traiter de communiste, mais non, là c’est de l’humanisme. Je mens ? J’exagère ? Je change la vérité ? J’aimerais tellement que quelqu’un vienne et me montre que je me trompe, mais pour le moment, il faut avouer que nous avons tous était trompé. Alors peut-être certain, ayant envie de faire de l’humanitaire vont me montrer que des associations de notre système existent pour aider l’Afrique. C’est bien le problème du meilleur en apparence qui masquera le pire. Dois-je rappeler que ce sont des associations capitalistes ? qui en plus de vouloir amener les engrais et notre mode de vie destructeur vont amener un progrès où la seule valeur en son cœur est de gagner le plus de richesse, d’être le plus rentable économiquement, allant jusqu’à tuer si il le faut. Je trouve l’intention de vouloir aider bonne et honorable mais encore faut-il discerner que le système pousse ses associations à aider l’Afrique pour l’aider toujours alors que l’Afrique a besoin d’une aide qui pourra lui permettre plus tard de se passer de notre aide, pas d’une aide qui l’asservisse. Il ne suffit pas de dire que l’on a décolonisé, il faut le faire. Pierre Rabhi est un personnage qui aide l’Afrique avec l’agro-agriculture.  Aujourd’hui il y a ceux qui suivent l’actu et d’autres qui s’informent.  Pendant que vous écoutez ce message, au Congo, un génocide a lieu. Des millions de congolais ont perdu la vie, on estime à 10 000 000 de victime de 1996 jusqu’à début 2014. Et ça n'a occasionné presque aucune couverture médiatique soutenue ou audacieuse à l'échelle mondiale. La situation n'a provoqué aucun grand impact dans l'imaginaire populaire. Des millions de morts. Pourquoi personne dans la communauté internationale n’en parle ? C'est cette même communauté qui avait proclamé qu'elle ne laisserait plus aucun autre génocide avoir lieu.
  14.  
  15. Les Nations unies savaient. Le gouvernement Américain savait. Ils n'ont pas fait assez d'efforts pour poursuivre la situation ouvertement. Ils ont laissé les enquêtes être bloqués et ne les ont pas encouragées. La question qui se pose "Pourquoi était-ce le cas ?"
  16.  
  17. La véritable question est "quel a été le rôle des États-Unis ?"
  18. Il s'agissait d'un soutien direct, des livraisons d'armes arrivaient la nuit pour soutenir l'armée Rwandaise. On avait placé des personnes dans le pays pour entraîner les forces Rwandaises. En somme, nous soutenions l'invasion.
  19.  
  20. En fait, les États-Unis ont décidé de soutenir l'invasion du Congo.
  21.  
  22. Mais on doit prendre en compte ces 125 années afin de comprendre pleinement pourquoi le Congo est affaibli aujourd'hui, de 1885 à 1908, on parle de pouvoir personnel, d'asservissement. De 1908 à 1960, Le Congo est sous régime colonial. En 1960, le Congo élit enfin son leader qui sera assassiné en 1961. Il s'agit donc d'un assassinat. Puis un dictateur a été placé au pouvoir pendant trois décennies. Et maintenant nous avons une dictature. Puis une invasion a été soutenue de l'extérieur du pays, par le Rwanda et l'Ouganda en 1996 que le peuple congolais en souffre encore aujourd'hui. Cette situation perdure depuis 125 ans et celle-ci détruit et éviscère les institutions congolaises.
  23. Depuis 1996 le conflit à coûter la vie à 10 millions de personnes, doit-on encore aujourd'hui pleurer sur l’holocauste de 1945, ou ouvrir notre conscience à ce que nos gouvernements font subir à l'Afrique ?
  24.  
  25. Pour plus d’infos, des liens sont présents dans la description de la vidéo.  Nous sommes peut-être spectateurs de ces horreurs, mais nous sommes acteurs de notre époque. Pour le Congo nous pouvons faire quelque chose, nous avons le devoir d’agir, il faut que nous nous passions le mot entre nous, que nous nous informions chacun, nos médias gardent le silence ne laissons pas gagner cette indifférence. Le Samedi 28 juin 2014 et tous les samedis soir, à partir de cette vidéo, nous allons lancer l’op #SaveCongo. Cette opération se traduira par des opérations de nuits dans vos villes, des placardages dans vos rues. Pour ce faire privilégiez une colle simple et écologique, par exemple utiliser de la farine et de l’eau. Des tracts vont être mis à votre disposition dans la description de cette vidéo. Vous pouvez aussi écrire sur les murs de vos rues, sur le sol de vos villes, marquez des citations ou réflexions. Cette opération doit permettre au plus de monde possible de savoir ce qui ce passe au Congo. Pour l’écriture, privilégiez les craies. Un pad va être mis en place pour que vous puissiez partager vos citations et tracts.
  26.  
  27. Tout se vend, tout s'achète, exploitant les plus pauvres,
  28. Arrivant dans l'assiette, s'émiettant pleurs des autres.
  29. Mais les grands ne sont forts, qu'en nos consommations,
  30. Leur faiblesse est le tort, qu'est nos libérations.
  31.  
  32. Enchainés aux visions des fausses informations,
  33. Chaînes des télévisions pour parfaire l'illusion.
  34. On oublie le présent, à vouloir un futur,
  35. Nos passés s'enfumant, aux histoires des blessures.
  36.  
  37. On a peur de la haine, besoin sécuritaire,
  38. On oublie qui la sème, qui prend soin de l'enfer.
  39. Et c'est là que l'on voit, qu'ignorance créer violence,
  40. Qu'une loi sans lumière, enferme nos existences.
  41.  
  42. We are anonymous
  43. We are Legion
  44. We do not Forgive
  45. We do not Forget
  46. Expect Us
RAW Paste Data
We use cookies for various purposes including analytics. By continuing to use Pastebin, you agree to our use of cookies as described in the Cookies Policy. OK, I Understand
 
Top