SHARE
TWEET

Untitled

a guest Dec 10th, 2019 75 Never
Not a member of Pastebin yet? Sign Up, it unlocks many cool features!
  1. Beaucoup d'adolescents ont fumé et bu de l'alcool avant la fin de leurs études secondaires. Certains ont touché au joint. Heureusement, dans la plupart des cas, ces expériences ne mènent pas à la toxicomanie. A l'exception de la cigarette, la dépendance ne s'installe pas forcément en cas de consommation ponctuelle d'alcool ou de joint. Nous ne sommes pas tous égaux face à la dépendance. La personnalité, le milieu, l'environnement dans lequel nous vivons sont des facteurs aussi importants que le produit consommé.
  2.  
  3. L'adolescence, c'est l'âge où l'on cherche son identité. Cette quête peut pousser un adolescent à tester des substances illicites. Difficile pour les parents d'adopter la bonne attitude. Voici quelques conseils.
  4.  
  5. Pourquoi ?
  6.  
  7. Les raisons qui poussent un adolescent à tenter ces expériences sont multiples : pour imiter les adultes ou s'y opposer, par curiosité, pour faire comme les autres, parce qu'il s'agit d'un rite de passage.
  8.  
  9. Ce qui doit s'inquiéter n'est pas tant le fait de toucher à une de ces substances mais la raison pour laquelle il y touche. S'il boit ou fume un joint pour se sentir mieux dans sa peau ou fuir certains problèmes, c'est plus préoccupant. D'après certaines statistiques, il faut faire attention lorsque l'adolescent a des problèmes scolaires ou familiaux, qu'il a vécu des traumatismes dans l'enfance, qu'il est entouré de consommateurs de tabac ou d'alcool, qu'il a l'impression d'être ignoré, qu'il a tendance à rester accroché à des jeux vidéo ou qu'il se montre déprimé, agressif ... Les jeunes les mieux protégés contre la tentation sont ceux qui bénéficient d'une bonne estime d'eux-mêmes, d'un entourage compréhensif et sécurisant.
  10.  
  11. Dialogue
  12.  
  13. Le dialogue franc, honnête et constructif est un bon moyen de prendre les devants. Il n'y a pas d'âge idéal pour parler. On peut aborder le thème dès la préadolescence ou plus tôt si l'enfant le souhaite. Lui expliquer par exemple pourquoi et comment refuser le premier joint qui lui sera proposé. Il faut choisir un bon document et adapter son discours à son âge.
  14.  
  15. La qualité de l'information donnée au jeune est très importante. S'il sent que l'on exagère ou qu'on tronque certains faits, il risque de ne pas croire ses parents. Un exemple ? Le joint est réputé pour son effet relaxant et euphorisant : inutile de le nier. Mais on peut ensuite évoquer les risques à court terme (accident de voiture, vertiges, nausées ...) et les effets à long terme d'une consommation régulière (dépendance psychique, difficultés de concentration, risques accrus de développer des troubles mentaux ...).
  16.  
  17.  
  18.  
  19.  
  20. Modèle
  21.  
  22. Evidemment, l'exemple donné par les parents joue un rôle majeur. Il ne s'agit pas de devenir abstinent si vous aimez l'alcool mais de lui parler de la différence entre excès et modération. De lui montrer qu'il est dangereux de se servir de l'alcool pour lutter contre les contrariétés ou pour noyer un chagrin. Plus les parents consomment souvent de l'alcool, plus l'enfant risque d'y goûter étant jeune. Faire goûter une gorgée n'est pas dangereux de se servir mais mieux vaut éviter de lui laisser finir le verre ou de laisser traîner des bouteilles.
  23.  
  24. Si vous fumez, n'éludez pas ses questions. Souvent, un enfant entre 8 et 12 ans n'aime pas le tabac. S'il vous le dit, expliquez-lui pourquoi vous vous êtes mis à fumer, quels sont les inconvénients (souffle court, mauvaise haleine, difficulté à stopper ...) et comment éviter de tomber dans le piège, parlez-en le plus sincèrement possible.
  25.  
  26. Face à un adolescent, ces arguments scientifiques sont moins efficaces, On se pense souvent immortel à cet âge-là. Par contre la liberté est une notion importante : mieux vaut donc insister sur la dépendance du pénis, sur le prix, l'effet "tue l'amour" de la cigarette (odeur, doigts jaunes, dents tachées ...) et les conséquences sur les aptitudes sportives.
RAW Paste Data
We use cookies for various purposes including analytics. By continuing to use Pastebin, you agree to our use of cookies as described in the Cookies Policy. OK, I Understand
 
Top