Advertisement
konfou

De nombreux enfants de Gouro hospitalises

Aug 15th, 2013
148
Never
Not a member of Pastebin yet? Sign Up, it unlocks many cool features!
  1. #### Après une campagne de vaccination contre la méningite
  2. ## De nombreux enfants de Gouro hospitalises
  3. ##### 40 enfants vaccines contre la méningite seraient paralyses a Gouro dans le département du Borkou Ennedi Tibesti (BET)
  4.  
  5. La sous-préfecture de Gouro a été particulièrement mouvementée le jeudi 20 décembre dernier. Et pour cause, les populations de cette circonscription administrative ne seraient pas du tout contentes des responsables de la santé. Que s'est-il donc passe?
  6.  
  7. **Une affaire de vaccination**
  8.  
  9. Selon des parents d'enfants malades, le 11 décembre dernier, une campagne de vaccination contre la méningite a été organisée a l'endroit des enfants. Environs 500 gamins ont regu la substance qui permet, par inoculation de les immuniser de l'inflammation des méninges ce jourla. Chose cuneuse, juste après avoir regu le vaccin, 40 des 500 enfants vaccines tombent malades, hallucinent, font une crise convulsive et finissent par être paralyses. Les parents ne réfléchissent pas longtemps pour faire le paral-lele entre la maladie de leurs progénitures et le vaccin qu'ils ont regu recemrnent. Ils accusent alors le délégué de la santé, «premier responsable», selon eux du malheur qui frappe leurs enfants. La colère devient perceptible. Les populations vont jusqu'a accuser le gouvernement de fermer les yeux et la bouche sur cette catastrophe. «*C'est le laxisme du gouvernement stir cette affaire qui nous inquiète. Personne ne veut en parler et pourtant*», soutient Ousmane Kaliwei fils de la région et président des jeunes de Gouro. Face a ce qu'ils qualifieraient de «négligence» de la part de l'Etat. Et surtout devant l'aggravation du cas de certains enfants (04), qui ont été évacues d'urgence a l'hôpital régional de Faya, le 20 décembre dernier, la population a manifeste bruyamment a Gouro. Résultats : le véhicule du délégué sanitaire a été incendie. « Nous souhaitons que nos enfants recouvrent leur santé urgemment », a plaide un parent d'enfant malade joint au téléphone. Selon un infirmier sur place, le cas de ces enfants est particulier. Car les réactions constatées ne sont pas celles qui suivent habituellement la vaccination contre la méningite. Pour lui, les manifestations adverses post immunisantes peuvent être la fièvre, le vomissement et/ou la cephalee et jamais celles décrites la-haut. Cet avis est partage par Dr Daugla, Doumagoum Moto, directeur du Centre de sup-port en santé Internationale (CSSI), selon lui, ces effets ne sont pas ceux prescrits dans le cadre du vaccin contre la méningite. Autrement dit, la cause du mal dont souffrent ces enfants reste diagnostiquer. Dans la soirée du 19 décembre dernier, le gouverneur de la région de l'Ennedi Quest, M. Mornadji a affirme qu'un médecin du district de l'Ennedi a été dépêche a Gouro afin de répondre a la situation.
  10.  
  11. **Danzabe Wigne et
  12. Andre Byakzahbo**
  13.  
  14. [[Source](http://vactruth.com/wp-content/uploads/2013/01/la-voix-news-clipping.jpg)]
  15.  
  16. // Using the great [OnlineOCR][1]; I put accents myself.
  17. // [Translation][2] using Google Translate (French -> English).
  18.  
  19. [1]: http://www.onlineocr.net/default.aspx
  20. [2]: http://translate.google.com/translate?sl=fr&tl=en&u=http://pastebin.com/p9H4Srjs&act=url
Advertisement
RAW Paste Data Copied
Advertisement