Guest User

Untitled

a guest
Oct 18th, 2010
61
Never
Not a member of Pastebin yet? Sign Up, it unlocks many cool features!
  1. HAMLET
  2. Acte III, scène 1
  3. HAMLET : Être, ou ne pas être, telle est la question. Y a-t-il plus de noblesse d’âme à subir la fronde et les flèches de la fortune outrageante, ou bien à s’armer contre une mer de douleurs et à l’arrêter par une révolte ? Mourir..., dormir, rien de plus... et dire que par ce sommeil nous mettons fin aux maux du cœur et aux mille tortures naturelles qui sont le legs de la chair : c’est là un dénouement qu’on doit souhaiter avec ferveur. Mourir... dormir, dormir ! Peut-être rêver ! Oui, là est l’embarras. Car quels rêves peut-il nous venir dans ce sommeil de la mort, quand nous sommes débarrassés de l’étreinte de cette vie ?
  4. http://fr.wikisource.org/wiki/Hamlet_-_Acte_troisi%C3%A8me
  5.  
  6. Roméo et Juliette
  7. Acte I, scène 1
  8. CAPULET : Trop vite étiolées sont ces mères trop précoces… La terre a englouti toutes mes espérances ; Juliette seule, Juliette est la reine espérée de ma terre. Courtisez-la, gentil Pâris, obtenez son cœur ; mon bon vouloir n'est que la conséquence de son assentiment ; si vous lui agréez, c'est de son choix que dépendent mon approbation et mon plein consentement… […] Les délicieux transports qu'éprouvent les jeunes galants alors qu'avril tout pimpant arrive sur les talons de l'imposant hiver, vous les ressentirez ce soir chez moi, au milieu de ces fraîches beautés en bouton.
  9. http://fr.wikisource.org/wiki/Rom%C3%A9o_et_Juliette
  10.  
  11. Le Roi Lear
  12. Acte I, scène 1
  13. LEAR : Soit !… Eh bien, que ta sincérité soit ta dot ! Car, par le rayonnement sacré du soleil, par les mystères d’Hécate et de la nuit, par toutes les influences des astres qui nous font exister et cesser d’être, j’abjure à ton égard toute ma sollicitude paternelle, toutes les relations et tous les droits du sang : je te déclare étrangère à mon cœur et à moi dès ce moment, pour toujours. Le Scythe barbare, l’homme qui dévore ses enfants pour assouvir son appétit, trouvera dans mon cœur autant de charité, de pitié et de sympathie que toi, ma ci-devant fille !
  14. http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Roi_Lear
  15.  
  16. Le Songe d'une nuit d'été
  17. Acte III, scène 2
  18. PUCK : Ma maîtresse est éprise d'un monstre. Près de la retraite de son berceau sacré, à l'heure où elle était plongée dans le sommeil le plus profond, une bande de rustres, artisans grossiers, qui gagnent leur pain dans les échoppes d'Athènes, se sont rassemblés pour répéter une comédie destinée à être jouée le jour des noces du grand Thésée. Le plus stupide malotru de cette troupe d'ignorants, qui représentait Pyrame, dans leur pièce, a abandonné le lieu de la scène, et est entré dans un hallier : là, je l'ai surpris et je lui ai planté une tête d'âne sur la sienne.
  19. http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Songe_d%E2%80%99une_nuit_d%E2%80%99%C3%A9t%C3%A9_(trad._Guizot)#SC.C3.88NE_II_3
  20.  
  21.  
  22. Richard III
  23. Acte V, scène 3
  24. LE ROI RICHARD : Nous sommes au plus profond de la nuit. La sueur froide de la crainte couvre mon corps tremblant. ― De quoi ai-je donc peur ? De moi ? Il n’y a ici que moi. Richard aime Richard. ― Y a-t-il ici quelque meurtrier ? Non. ― Oui, moi. Fuyons donc. Quoi, me fuir moi-même ? Beau projet ! Et pourquoi ? De peur que je ne me venge... Quoi ! que je me venge sur moi-même ? Je m’aime... Et pourquoi ? Pour quelque bien que je me sois fait à moi-même ? Oh ! non, hélas ! Je me hais plutôt moi-même, pour les actions haïssables commises par moi.
  25. http://fr.wikisource.org/wiki/Richard_III_(Shakespeare)#Sc.C3.A8ne_3_5
RAW Paste Data

Adblocker detected! Please consider disabling it...

We've detected AdBlock Plus or some other adblocking software preventing Pastebin.com from fully loading.

We don't have any obnoxious sound, or popup ads, we actively block these annoying types of ads!

Please add Pastebin.com to your ad blocker whitelist or disable your adblocking software.

×