SHARE
TWEET

Laurye s'éteint doucement

a guest Jun 13th, 2011 264 Never
Not a member of Pastebin yet? Sign Up, it unlocks many cool features!
  1. Le Soleil
  2. Actualités, samedi 10 septembre 2005, p. A4
  3.  
  4. Laurye s'éteint doucement
  5.  
  6. Méthé Myrand, Léa
  7.  
  8. Le combat de la petite Laurye Lapointe contre le gliome du tronc cérébral, un cancer rare et incurable, tire à sa fin. La fillette qui a éveillé la sympathie de la population durant deux années de vaillante lutte vit actuellement ses derniers moments.
  9.  
  10. "Laisse-toi aller, Laurye, je suis prête à te laisser aller." La voix chargée de détresse, Sonia Côté fait courageusement face au décès imminent de sa fille. "Je lui ai demandé si elle était prête à aller au ciel. Elle m'a dit oui de la tête", relate la mère, en proie à une immense douleur.
  11.  
  12. Bien que la conscience de Laurye est intacte, son état physique s'est beaucoup détérioré ces derniers jours. Elle a d'abord cessé de marcher puis de parler et elle ne peut maintenant plus s'alimenter.
  13.  
  14. Sonia Côté s'est arrachée du chevet de sa fille de cinq ans le temps d'un bref point de presse, hier après-midi, pour annoncer qu'il ne restait à Laurye que quelques heures, peut-être quelques jours à vivre. Elle a profité de cette sortie pour remercier tous ceux qui ont supporté la famille moralement et financièrement tout au long de sa maladie.
  15.  
  16. C'est dans la maison familiale de Saint-Gervais de Bellechasse que s'éteindra bientôt la fillette, entourée des siens et comblée de toutes les attentions. "On a décidé de la garder chez nous jusqu'à la fin, on ne la lâchera pas", dit sa mère.
  17.  
  18. Laurye Lapointe est atteinte du gliome du tronc cérébral, un cancer rare et qui touche principalement les jeunes enfants. Cette maladie est difficile à traiter, notamment parce que les tissus affectés, à la base du cerveau, sont enchevêtrés avec des tissus sains. Il est impossible d'extraire la tumeur de façon chirurgicale et le gliome répond mal à la chimiothérapie et à la radiothérapie. Le diagnostic, tombé en 2003, n'a toutefois pas dissuadé Sonia Côté et Sylvio Lapointe de chercher un remède au cancer de leur fille. Ils se sont plutôt tournés vers des traitements alternatifs.
  19.  
  20. Traitement expérimental
  21.  
  22. Comme les parents du petit Anthony Carrier-Bolduc, décédé le 15 août de la même maladie, ceux de Laurye ont sollicité les services du Dr Stanislaw Burzynski, un médecin du Texas dont les pratiques suscitent la controverse. Son traitement, toujours au stade expérimental, coûte plus de 10 000 $ par mois et n'est pas reconnu par les autorités médicales québécoises. La fillette a toutefois semblé réagir de façon positive. Alors qu'on lui donnait seulement de 6 à 12 mois à vivre, elle a livré bataille au cancer pendant plus de deux ans.
  23.  
  24. "J'étais sûre qu'on l'aurait. Laurye a été forte et courageuse mais, non, la maladie a pris de l'ampleur." Sonia Côté exprime sa confiance dans la qualité des soins administrés à la clinique de Houston. "Sans le traitement au Texas, on n'aurait pas pu prolonger sa vie. Je vous dis merci, on a profité de moments merveilleux cet été." Ces remerciements sont destinés aux membres du public qui ont donné généreusement pour aider la famille à défrayer les frais médicaux exorbitants.
  25.  
  26. Créée en 2003, la Fondation Laurye Lapointe a réuni environ 235 000 $. L'administratrice de la Fondation a tenu à préciser que l'argent restant, environ 10 000 $, servira à financer la recherche sur le gliome ou sera acheminé vers d'autres fondations venant en aide aux enfants malades.
  27.  
  28. LMethemyrand@lesoleil.com
  29.  
  30. Illustration(s) :
  31.  
  32. Lavoie, Raynald
  33. Accablée de douleur, Sonia Côté annonçait hier le décès imminent de sa fille Laurye, atteinte d'un cancer.
  34.  
  35. © 2005 Le Soleil. Tous droits réservés.
  36.  
  37. Numéro de document : news·20050910·LS·0009
RAW Paste Data
We use cookies for various purposes including analytics. By continuing to use Pastebin, you agree to our use of cookies as described in the Cookies Policy. OK, I Understand
 
Top